SOUMETTRE UN ARTICLE

Les conseils aux auteurs sont aussi téléchargeables à ce lien: conseils-aux-auteurs

  • Les manuscrits sont des textes originaux, soumis en exclusivité à la revue. Les auteurs adressent leur manuscrit en version e-mail, à soumission@revue-negociations.com
  • Les textes n’excédent pas 35 000 signes, y compris les notes, références et annexes, pour un article ; et 8 000 à 10 000 signes pour les recensions d’ouvrages ou les notes critiques.
  • La présentation des articles est la suivante : titre, nom de l’auteur, institution d’appartenance, résumé en français, liste de mots-clés en français, résumé en anglais, liste de mots-clés en anglais, corps de l’article, références.
  • Le résumé en anglais est révisé par un anglophone avant soumission à la revue.
  • La liste des mots-clés commence obligatoirement par l’un ou l’autre des mots suivants, selon le thème général de l’article proposé : « négociation », « médiation », « conflit », « décision » ou « délibération ».
  • Une adresse électronique de l’auteur est mentionnée en note 1 de bas de page.
  • Titres, sous-titres et alinéas sont courts et font l’objet d’une numérotation (1, 1.2, 1.2.1, etc.).
  • Les notes, dont l’usage est modéré, sont placées en bas de page, séparément des références.
  • Les références, identifiées dans le texte par le nom et l’année et, s’il y a lieu, la page (exemple : Strauss, 1978 : 23), seront placées à la fin du texte, par ordre alphabétique, sous l’appellation « Références ».
  • Lorsqu’un auteur est cité dans le corps du texte, hors référence, son prénom apparaît la première fois. Les fois suivantes, seul son nom apparaît.
  • Tableaux et schémas apparaissent sur des pages séparées, mises en fin de manuscrit. L’emplacement d’insertion souhaité est indiqué dans le texte.
  • Merci de n’introduire aucune feuille de style dans le projet d’article, ni de mise en retrait de la première phrase des paragraphes.
  • La seconde version de l’article, adressée par l’auteur suite aux demandes et suggestions du comité de rédaction, est impérativement mise aux normes de la revue (ordre de présentation des items, mise aux normes des références bibliographiques, respect des consignes de mise en page et d’orthographe).

Les références sont présentées ainsi :

  • Pour un ouvrage (un seul auteur) : STRAUSS Anselm (textes réunis par Isabelle BASZANGER) (1992), La Trame de la négociation. Sociologie qualitative et interactionnisme, Paris, L’Harmattan.
  • Pour un ouvrage (deux ou plusieurs auteurs) : WALTON Robert et Robert MCKERSIE (1965), A Behavioral Theory of Labor Negotiations. An Analysis of a Social Interaction System, New York, McGraw-Hill.
  • Pour un ouvrage collectif : DESCOLONGES Michèle et Bernard SAINCY (dir.) (2006), Les Nouveaux enjeux de la négociation sociale internationale, Paris, La Découverte.
  • Pour un chapitre d’ouvrage : PARADEISE Catherine (1994), « Analyse stratégique et théorie de la décision », dans PAVE Francis (éd.), L’analyse stratégique. Autour de M. Crozier. Colloque de Cerisy, Paris, Le Seuil, p. 193-203.
  • Pour un article : FRIEDBERG Erhard (2009), « Pouvoir et négociation », Négociations, vol. 2009/1, numéro spécial, Colloque de Cerisy, « Penser la négociation aujourd’hui », Louvain, De Boeck, p. 15-22.

Usages typographiques :

  • Appel de notes : il se place avant tout signe de ponctuation.
  • Notes de bas de page : les règles de composition sont identiques à celles du corps du texte.
  • Signes et abréviations : les acronymes ne prennent pas de points entre les lettres (ANR, SNCF, etc.). Les abréviations s’écrivent toujours en minuscule (« vol. » – et non pas « Vol » ; « n° » – et non pas « N° », etc.). Les chiffres, dans une description, sont donnés en lettres (« vingt-cinq entreprises » – et non pas « 25 »). Les siècles sont donnés en chiffres romains et en petites capitales, avec un exposant (« xxie siècle »). À la fin d’une énumération, écrire : « etc. » – et non pas « etc… ».
  • Ponctuation : mettre un espace insécable avant et un espace sécable après un deux-points ou un point-virgule. Utiliser le tiret demi-cadratin et non un tiret simple (trait d’union) pour les phrases en incise. Ne pas oublier de fermer les guillemets. Pour une citation à l’intérieur d’une citation, utiliser les guillemets anglais (“-” et non pas « – »).
  • Accents : les majuscules doivent être accentuées (« Être » et non pas « Etre »).
  • Mots étrangers : ils sont saisis en italiques (turning points, ou ripeness theory).
  • Pourcentage : un espace insécable sépare le chiffre et le symbole du pourcentage (écrire 23 % et non pas : 23%).
  • La mention des pages dans les références est la suivante : p. 223-234 (et non pas pp. 223…).
  • Avant l’envoi des versions 1 et 2 de l’article, merci d’utiliser le correcteur orthographique du logiciel de saisie des textes.

Articles :

  • Les articles sont écrits dans un langage simple. Ils peuvent contribuer à l’effort de conceptualisation, rendre compte de pratiques innovantes, décrire des situations originales ou proposer des méthodes de formation. Les articles proposés doivent être clairement centrés sur l’activité de négociation, quel que soit le champ où celle-ci est observée et analysée. Le négocié n’est donc pas le contexte, mais le cœur même de leur problématique. L’analyse doit donc décrire, quasiment de façon « clinique », ces processus de négociation. La revue accompagne dans leur écriture les auteurs qui lui soumettent un article (suggestions de présentation, réécriture de paragraphes, usage des verbatim, etc.).
  • Les recensions se focalisent clairement sur l’apport de l’ouvrage à l’approfondissement de la réflexion théorique et empirique sur la négociation. Elles contribuent à une meilleure compréhension de « l’âge de la négociation » et des processus concrets de négociation dans la modernité avancée. Aux résumés et aux synthèses descriptives sera préféré un point de vue analytique et critique vis-à-vis de l’ouvrage concerné.

Evaluation :

  • Les articles sont évalués par au moins deux évaluateurs anonymes. Avant d’être soumis aux évaluateurs, le projet d’article est rendu anonyme. Cette évaluation est opérée à l’aide d’une grille d’évaluation, téléchargeable sur le site internet de la revue.
  • Le comité de rédaction délibère des articles dans un délai de trois mois maximum après leur réception.
  • En cas de refus, une lettre est adressée à l’auteur lui expliquant les motifs du refus de son article.
  • Les critères d’évaluation (de 1 : excellent, à 5 : inacceptable) concernent : l’originalité de l’article, la problématique de recherche, l’approche théorique, la méthodologie, la qualité de l’analyse, l’apport à la théorie de la négociation, la description fine des processus de négociation et la qualité de l’écriture.
  • La décision du comité de rédaction, suite aux rapports des évaluateurs, peut être la suivante : article retenu sous réserve de modifications mineures ; demande de deuxième version avec engagement de publication ; demande de deuxième version sans engagement de publication ; demande d’un autre texte ; refus de l’article.
  • Chaque année, dans le numéro du printemps, la revue publie les noms des évaluateurs des articles publiés l’année précédente.
  • Les articles sont publiés sous un format papier et sous forme électronique, sur le site de Cairn.info. Les auteurs sont priés d’adresser au secrétariat de la revue une adresse postale pour recevoir l’exemplaire du numéro où est paru leur article. Un tiré à part, sous format électronique PDF est adressé à l’auteur.
  • Toute soumission d’article en vue de sa publication dans la revue entraîne automatiquement l’autorisation de l’auteur à sa mise en ligne sur le portail Cairn.info et l’acceptation des conditions générales de publication présente sur le site Internet : https://revuenegociations.wordpress.com/
  • Lors de l’envoi par les auteurs au secrétariat de la revue de leurs demandes de corrections des épreuves de leur article, la présentation de celles-ci, dans un fichier Word est la suivante : « Page 1, paragraphe 1, ligne 1 : remplacer (ou écrire, ajouter, supprimer, etc.) par… ».
  • La revue Négociations fait siennes les recommandations du COPE, Committee on Publication Ethics, disponibles sur www.publicationethics.org.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s